Réduisez votre empreinte cabone

Dans les activités d’un club de cyclisme et de plein air, le respect de l’environnement tient certainement une place importante; c’est pourquoi quelques bonnes pratiques sont à encourager.

La première, c’est la pratique du covoiturage. Chaque fois que c’est possible, les membres sont invités à partager leur véhicule avec d’autres personnes. Pour offrir ou demander une place, utilisez la page Facebook du club.

À cette bonne pratique, il conviendrait d’ajouter la compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) générés par les déplacements induits par notre calendrier. Voici un calculateur facile à utiliser et qui permet de les compenser en ligne, tout en obtenant un reçu pour impôt .

Pourquoi ce calculateur plutôt qu’un autre? Parce qu’on favorise ainsi la plantation d’arbres et la recherche universitaire sur la forêt boréale, toutes choses qui contribuent à optimiser la capture de carbone. Selon la journaliste de La Presse, Isabelle Haché, Carbone boréal est un organisme crédible dans un marché de vente de crédits carbone qui connaît par ailleurs bien des ratés.

Autre bonne pratique à encourager, celle de la récupération du matériel cycliste usagé (pneus, chambres à air, chaines, cassettes, piles, supports, sacs, vélos, etc.) :

  • Plusieurs municipalités ont des ÉCOCENTRES où on peut aussi en disposer.

Enfin, un petit clin d’œil en faveur de la pratique du plein air «0 déchet» : ne rien laisser derrière soi sans en disposer adéquatement, pas même un trognon de pomme ou une pelure de banane, afin que tout demeure tel qu’il était avant notre passage! Voir les autres astuces suggérées par Défi Santé .

Vous avez d’autres idées ou vous connaissez d’autres ressources? Partagez-les en écrivant à info@velodyssee.ca .

Rex - Conception de sites internet © 1988 - 2015 Club Vélodyssée
Top
background